Se protéger contre les moustiques tigres

Moustique tigre : Comment limiter la propagation ? Comment s’en protéger ?

Depuis le début des années 2000, le moustique tigre (Aedes albopictus), originaire d’Asie, a fait son arrivée sur le territoire français. Cette espèce de moustique particulièrement invasive et agressive envers l’Homme est désormais bien implantée dans près de 58 départements français. Cette forte recrudescence est à l’origine d’une surveillance renforcée cette année, grâce notamment au signalement et de nombreux organismes de santé publient régulièrement des conseils afin de s’en protéger et d’endiguer sa propagation.

Le moustique tigre est un insecte originaire des forêts tropicales d’Asie du sud est, vecteur de plusieurs maladies telles que le chikungunya, la dengue ou encore le zika. Celui-ci présente donc un danger pour l’Homme.

Le moustique tigre dispose d’une apparence distincte qui le différencie facilement du moustique commun et aide à son signalement. Ce moustique dispose d’un corps noir avec des rayures blanches et d’une taille relativement petite par rapport à ses congénères. Il est actif principalement la journée, est relativement lent et silencieux et ses piqûres sont particulièrement douloureuses. L’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) propose d’ailleurs de répondre à ces 3 questions simples pour permettre son identification :

Le moustique est-il de petite taille ?

Quelle est sa couleur ?

Dispose-t-il d’un appareil piqueur ?

Les moustiques tigres sont considérés comme des insectes très résistants et capables de s’adapter sans difficulté à différents climats. Ils peuvent en effet passer les périodes froides ainsi que les périodes sèches sous forme d’œuf pour ensuite éclore lorsque les températures augmentent à nouveau.

En tant qu’espèce tropicale et tempérée, les moustiques tigres peuvent ainsi se propager dans des régions comme l’Asie et l’Europe sans problème.

Différences entre le moustique tigre et le moustique commun

Le moustique tigre est particulièrement résistant et adapté à l’environnement humain. Il peut se développer dans des zones urbaines très denses comme dans des environnements péri-urbains. Cette grande capacité d’adaptation a largement favorisé son expansion dans nos régions. Toutefois, il est tout à fait possible de ralentir le développement et la propagation de cet insecte nuisible grâce à l’adoption de quelques bonnes pratiques :

 

Limiter les eaux stagnantes :

Les eaux stagnantes sont des environnements particulièrement favorables à la ponte d’œuf et donc à la propagation des moustiques tigres. Si vous disposez dans votre jardin, ou sur votre balcon de récipients ou de réservoirs d’eau artificiels tels que des pots, vases, bidons, gouttières… Il est recommandé de faire attention à laisser le moins possible d’eau stagner dans ceux-ci afin de ne pas favoriser la ponte des œufs de moustique tigre. 

Si vous possédez d’un point d’eau extérieur, d’un bac de récupération d’eau de pluie, d’une pompe à eau ou d’une piscine, il est également recommandé de le couvrir.

Moustique tigre et eau stagnante

 

Entretenir son jardin :

Si vous avez la chance d’avoir un jardin, il est recommandé de bien l’entretenir afin d’empêcher l’installation des moustiques tigres. En évitant le stockage de débris végétaux, en débroussaillant les haies et les herbes hautes ou en élaguant vos arbres, vous éliminez des lieux de repos potentiels pour les moustiques tigres, ce qui gêne leur développement.

Entretien de son jardin contre le moustique tigre

Signaler la présence des moustiques tigre sur le site officiel :

Il existe un site officiel élaboré par les autorités sanitaires françaises visant à signaler les présences des moustiques tigres à travers toute la France. Si vous croisez la route d’un moustique tigre, n’hésitez pas à le signaler sur le site officiel de la prévention contre les moustiques tigres. Il vous suffira de répondre à un petit questionnaire s’assurant que vous avez bien fais affaire à un moustique tigre et de le valider. Ce processus permettra de mettre à jour régulièrement la carte retraçant la présence des moustiques tigres en France, et donc de suivre avec précision sa propagation.


Porter des vêtements amples et clairs :

L’ANSES recommande le port de vêtement amples, longs et clairs afin de limiter les piqûres. En respectant ces conseils, vous diminuerez considérablement les risques de piqûres. En plus de ces précautions vestimentaires, il est vivement conseillé de compléter votre protection à l’aide de produits répulsifs à pulvériser ou à enduire sur votre peau, notamment dans les régions placées en vigilance rouge, où la forte présence de moustiques tigre est avérée.

 

L’utilisation d’insecticides dits « classiques » est déconseillée par l’ANSES. En plus des moustiques tigres, vous risquez d’abîmer également la nature vous entourant et tuer des insectes inoffensifs et ne présentant aucun risque pour votre santé. De plus, en abusant des insecticides, fautes de les tuer, vous risquez d’aider les Aedes albopictus à devenir plus résistants face à ces biocides et deviendrons à moyen et long terme insensibles aux différents produits utilisés.

Il existe néanmoins des produits répulsifs adaptés à vos besoins afin de vous protéger des piqûres ! Attention toutefois à bien choisir un produit efficace contre le moustique tigre, ce qui n’est pas le cas de tous les répulsifs corporels que vous pouvez trouver dans le commerce. Cette efficacité est éprouvée sur différentes espèces de moustiques, dont le tigre, en réalisant des tests en cage. Une fois ces tests réalisés, le produit peut arborer la mention « Efficacité prouvée moustique tigre ».

Mention efficacité prouvée moustique tigre


A savoir également, un répulsif certifié efficace contre le moustique tigre le sera également pour vous protéger du moustique commun. Mais l’inverse n’est pas toujours vrai ! Pour une protection maximale, ouvrez l’œil et vérifiez bien les indications présente sur l’emballage du produit.

En effet, quand on craint les piqûres de moustiques, on a juste envie de s’enduire de lotion et de crème répulsives efficaces mais non agressives pour notre peau. Notre gamme Mousti KO propose des répulsifs sans DEET, au parfum agréable, et adaptés à chacune de vos situations et surtout, efficaces contre ce fameux moustique tigre

Si vous comptez vous rendre dans une zone tropicale ou que vous vous trouvez dans une zone particulièrement infestée, notre lotion zone tropicale sera parfaitement adaptée pour vous garantir une protection optimale contre les moustiques.

Lotion zone tropicale ou infectée

Pour les femmes enceinte ou pour les bébés dès 6 mois, à la recherche de produits encore moins agressifs, notre lotion à pulvériser femmes enceintes et bébés dès 6 mois ainsi que notre pommade anti-moustiques bébé dès 6 mois et femmes enceintes vous évitera les piqûres, en toute sérénité. A l’heure de la sieste, pour que bébé puisse dormir tranquille, ces répulsifs peuvent être complétés ou remplacés pour l’installation d’une moustiquaire bébé sur son lit. Il s’agit d’une solution simple, économique, totalement naturelle, et très efficace !

Lotion anti-moustiques pour femme enceinte et bébé dès 6 mois

Il existe également d’autres produits pour les personnes à la recherche d’efficacité, mais également de naturalité. C’est le cas par exemple de notre lotion anti-moustique formule végétale, totalement adaptée pour vos sorties quotidiennes et vos soirées entre amis ou famille à l’extérieur. Vous pouvez retrouver toute notre gamme Mousti K.O en cliquant ici : Gamme Mousti K.O

Partager ce contenu